Nazif-Munoz José Ignacio

Professeur-chercheur
Département des sciences de la santé communautaire / Service de toxicomanie

Coordonnées

Courriel : Jose.Ignacio.Nazif-Munoz@USherbrooke.ca

Importance de la recherche

Ces dernières années, le monde a connu une véritable épidémie de morts sur les routes. Le dernier rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS 2015) sur la sécurité routière indique que les accidents de la route font 1,24 million de victimes par an. Les accidents de la route tués affectent de manière disproportionnée les pays en développement en effet, bien que les pays en développement représentent 48% des véhicules motorisés dans le monde, 91% des décès sur les routes dans le monde ont lieu dans ces pays. Les décès dus à la circulation routière devraient passer de la neuvième principale cause de décès dans le monde en 2009 à la cinquième en 2030. En outre, plus de 220 000 décès d'enfants et de jeunes âgés de 0 à 19 ans en 2013 sont le résultat d'accidents de la route. les pays à revenu moyen et à revenu intermédiaire représentent 93% de ces décès. En effet, les accidents de la route sont les quinzième et troisième causes de décès chez les enfants âgés de 1 à 4 ans et de 5 à 9 ans respectivement (Kyu et al. 2016). En ce qui concerne les accidents de la route liés à l’alcool, de grandes différences sont observées à travers le monde. Alors qu'en Afrique du Sud, la consommation d'alcool est à l'origine de 58% des décès sur les routes, cet indicateur n'atteint que 4% (OMS 2015, IRTAD 2017). Au Canada, le nombre total de victimes de la route entre 2006 et 2015 est de 20321 et plus de 1,7 million de personnes ont été blessées dans des accidents de la route. Selon le gouvernement du Canada, le coût total des accidents de la route est estimé à 4 289 dollars (en millions de dollars) (gouvernement du Canada, 2018). Il y a cependant des éléments importants à prendre en compte pour comprendre ce défi de santé. Au Canada, par exemple, les blessures pendant le transport sont la principale cause de décès chez les enfants de 2004 à 2015, avec 48% des décès dus à des blessures non intentionnelles. Entre 2009 et 2012, 37% de tous les accidents de la route mortels étaient liés à l'alcool (FRBR 2015, 2014, 2013 et 2012). Selon Transports Canada, en 2015, près de 3 000 incidents de conduite avec facultés affaiblies par des drogues, ce qui représente 4% de tous les incidents de conduite avec facultés affaiblies signalés, ont doublé cette proportion par rapport à 2009.

Publications