Ardilouze Jean-Luc

Professeur régulier MD
Département de médecine / Service d'endocrinologie
Hôpital Fleurimont

Coordonnées

Courriel : Jean-Luc.Ardilouze@USherbrooke.ca
Téléphone : 819-564-5241
Télécopieur : 819-564-5292

Importance de la recherche

Régulation du flot sanguin dans le tissu adipeux Pharmacologie de l'insuline Diabète gestationnel Pompes à insuline Nous avons déposé 2 brevets (United States Patent and Trademark Office).

La régulation du flot sanguin dans le tissu adipeux (FSTA) est un domaine étudié par très peu d'équipes mondialement. Le FSTA est diminué en postprandial, ce qui diminue le stockage des lipides dans le tissu adipeux, et prédispose à l’installation de la résistance à l’insuline et éventuellement au diabète de type 2 (DT2).

La pharmacologie de l’insuline représente un domaine connexe aux travaux sur le FSTA. L’insuline est injectée en sous-cutané dans le tissu adipeux et comme le FSTA est à 20% de la normale chez les sujets obèses, nous avons émis l’hypothèse que la pharmacocinétique de l’insuline est ralentie et le pic plasmatique postprandial sûrement très retardé chez ces patients, et nous l'avons prouvé.

Le diabète gestationnel (DG) est notre modèle expérimental humain car il est le plus puissant facteur précurseur du DT2. Il représente la population idéale pour tester nos hypothèses sur le FSTA. Cette population est également devenue un domaine de recherche en soit pour notre équipe.

Les cahtéters de pompes à insuline sont habituellement portés 3 jours. Nous travaillons à augmenter cette durée, notre objectif étant 14 jours. Nous envisageons en effet d'utiliser le même embout pour à la fois mesurer la glycémie interstitielle et injecter l'insuline. Ces travaux sont du domaine de la mise au point du pancréas artificiel.

Publications