Loignon Christine

Professeur régulier
Département de médecine de famille et de médecine d'urgence
Hôpital Charles LeMoyne

Coordonnées

Courriel : Christine.Loignon@USherbrooke.ca
Téléphone : 450 466-5000, poste : 2468

Importance de la recherche

Amélioration des soins et services pour et avec les personnes défavorisées ayant des besoins complexes

Pre Christine Loignon consacre ses travaux à l’étude des interventions fructueuses et innovantes permettant d’améliorer l’accès et la qualité des soins et services pour les personnes ayant un faible niveau de littératie en santé. Elle s’intéresse à la co-construction des soins et services de santé entre les patients, professionnels et décideurs pour améliorer la performance en termes d’équité du système de santé.

Réalisations représentatives

  • Impact social du programme : l’équipe de la Pre Loignon adopte une démarche intégrée de transfert des connaissances en impliquant les milieux concernés par l’équité dans les soins soit le public, les professionnels et les décideurs.
  • Obtenant un succès dès ses premières demandes de subventions, la Pre Loignon mène plusieurs projets au sein du système de soins.
  • Impliquée à titre de co-chercheure sur plusieurs projets, notamment pan-canadiens, et membre de la Chaire de recherche appliquée des IRSC sur les services et politiques de santé en maladies chroniques en soins de première ligne (Fortin).
  • Responsable de la stratégie de recherche avec les patients et le public du RUIS - Université de Sherbrooke (Unité de soutien - FQRS)
  • Membre du comité exécutif du Centre de recherche de l'Hôpital Charles-Lemoyne
  • Mise sur pied du comité de patients partenaires au Centre de recherche Charles Lemoyne- Saguenay sur les innovations en santé. Co-animatrice des rencontres mensuelles.
  • Savoir-faire

  • Expertise en recherche qualitative et vaste expérience de terrain avec les patients, les professionnels et les organisations.
  • Développement de méthodes et approches novatrices pour étudier le système de soins tels que l’approche participative et ethnographique.
  • Spécialisation en sociologie de la santé : représentations de la maladie, expérience de soins et étude des nouvelles formes de pauvreté.
  • Publications