Cossette Benoit

Professeur régulier
Département des sciences de la santé communautaire

Coordonnées

Courriel : Benoit.Cossette@USherbrooke.ca
Téléphone : 819-780-2220, poste : 45647

Importance de la recherche

La pharmacoépidémiologie au service de l’usage optimal des médicaments chez les aînés

L’optimisation de la pharmacothérapie chez les aînés est tributaire : 1) d’une analyse globale de la pharmacothérapie tenant compte des caractéristiques des aînés, 2) d’un évitement des médicaments potentiellement inappropriés et 3) d’une continuité des soins pharmaceutiques entre les différents épisodes de soins. Ces éléments font de la prescription de médicaments, l’un des plus grands défis des cliniciens soignant les aînés.

Le programme de recherche de Pr. Cossette comporte 2 volets:


Volet 1 – Trajectoire de continuité de soins pharmaceutiques pour les aînés vulnérables à risque de problèmes médicamenteux - Les transitions de soins (ex. : domicilehospitalisationdomicile) sont des étapes critiques pour une gestion optimale des médicaments. Elles sont associées à des changements dans l’état de santé et conséquemment dans la pharmacothérapie des aînés vulnérables. Ce volet évalue une trajectoire de soins pharmaceutiques, incluant l’identification automatisée journalière à partir des données des dossiers médicaux électroniques, des aînés à risque de problèmes médicamenteux. Pour ces patients, le pharmacien hospitalier développe un plan de soins pharmaceutiques personnalisé en collaboration avec le médecin et l’équipe de soins. Il en assure le transfert au congé de l’hôpital au médecin de famille ainsi qu’au pharmacien communautaire, au pharmacien de GMF et à l’équipe de soins.

Volet 2 – Déploiement panquébécois de la démarche OPUS-AP : Optimiser les Pratiques, les Usages, les Soins et les services – AntiPsychotiques. Par une démarche d’amélioration de la qualité, OPUS-AP vise l’usage approprié d'antipsychotiques chez les résidents de CHSLD avec troubles neurocognitifs majeurs et symptômes comportementaux et psychologiques de la démence (SCPD). L’évaluation des pratiques cliniques aux 3 mois pour 9 mois est réalisée par une cohorte longitudinale fermée. La phase 1 se terminait en octobre 2018. La phase 2 sera réalisée à compter de mars 2019 dans 136 unités de CHSLD de tous les CISSS / CIUSSS du Québec. Les interventions comprennent la déprescription des antipsychotiques, l’approche centrée sur le patient et les interventions non-pharmacologiques pour la prise en charge des SCPD. En soutien à ces interventions, une stratégie d’application des connaissances intégrée comprend la formation du personnel, un accompagnement des CHSLD par un chef territorial ainsi qu’une évaluation longitudinale des pratiques de soins. Les résultats attendus soutiendront les grands chantiers prioritaires du MSSS que sont la pertinence clinique et l’urgence d’améliorer les pratiques en CHSLD, tout en impactant immédiatement les soins aux résidents.

Prof. Cossette est également le chercheur principal pour l’Université de Sherbrooke de l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ÉLCV).

Réalisations représentatives

  • Conduite d'études évaluant l'impact d'interventions visant à réduire l'usage de médicaments potentiellement inappropriés pour les personnes âgées en milieu hospitalier et communautaire.
  • Savoir-faire

  • Essai randomisé
  • Application des connaissances
  • Revue systématique de littérature
  • Évaluation de l'impact d'interventions
  • Publications