Roux Sophie

Professeur régulier MD
Département de médecine / Service de rhumatologie
Hôpital Fleurimont

Coordonnées

Courriel : Sophie.Roux@USherbrooke.ca

Importance de la recherche

Biologie de l'ostéoclaste : résorption, apoptose, autophagie et signalisation

Les travaux de Pre Roux sont centrés sur l'étude de l’ostéoclaste humain, plus particulièrement dans la maladie osseuse de Paget, dont la phase initiale implique une activation massive d’ostéoclastes volumineux, hyperactifs, et résistants à l’apoptose. Des mutations du gène codant pour p62 (ou séquestosome 1), ont été rapportées dans cette maladie, ciblant p62 comme un acteur majeur de la physiologie de l'ostéoclaste et du dysfonctionnement ostéoclastique dans la maladie de Paget. La protéine p62 est une molécule adaptatrice comportant de multiples sites de liaison, et est impliquée dans la formation du complexe de signalisation induit par RANKL. De par la présence d’un domaine UBA, p62 a également un rôle essentiel dans le transport de substrats ubiquitinylés et leur dégradation par le protéasome ou par autophagie. L'étude du phénotype des ostéoclastes Pagétiques et du rôle de p62 et de la mutation p62P392L dans la signalisation, la survie et l'autophagie de ces cellules permettra de mieux appréhender leur fonctionnement, et d'identifier de nouvelles cibles thérapeutiques, non seulement dans la maladie de Paget, mais aussi dans d’autres pathologies osseuses.
Plus récemment, l'étude du profil des microARNs (miRNAs) dans les ostéoclastes de polyarthrite rhumatoïde a débuté. Avec les miRNAs, d'autres marqueurs épigénétiques seront évalués (DNA methylation) afin d'identifier de nouveaux biomarqueurs du caractère destructeur des polyarthrites.

Réalisations représentatives

  • IRSC (Avril 2010-mars 2013) : Rôle de p62 dans les ostéoclastes humains et la maladie de Paget
  • FRSQ : clinicien chercheur Senior (Juillet 2011- Juin 2015)
  • CRSNG (Avril 2016- Avril 2021) : Nouveaux facteurs impliqués dans la biologie de l'ostéoclaste
  • IRSC (Juillet 2016-Juin 2021) : valeur prédictive des microARNs dans les érosions de PAR
  • Savoir-faire

  • Modèles de différenciation ostéoclastique in vitro
  • Étude de l'apoptose des ostécolastes
  • Signalisation de l'ostéoclaste
  • Rhumatologue, expertise en pathologie osseuse
  • Étude de l'Autophagie dans les ostéoclastes
  • Étude de la résorption osseuse in vitro
  • Publications