Perreault Jean-Pierre

Professeur régulier
Département de biochimie et de génomique fonctionnelle

Coordonnées

Courriel : Jean-Pierre.Perreault@USherbrooke.ca
Téléphone : 819-820-6868, poste : 75310

Importance de la recherche

Biologie de l’ARN : étude du transcriptome et des viroïdes

L’ARN messager (ARNm) est un composé clé en biologie moléculaire. Les molécules d’ARNm sont transcrites à partir de la matrice offerte par l’ADN, et comprennent un plan pour la traduction en acides aminés, lesquels ensuite se replient pour donner les protéines – ce processus est appelé l’expression génique. L’ensemble de toutes les molécules d’ARN produites dans une population de cellules est connu comme le transcriptome, lequel, contrairement au génome, peut être influencé par les conditions environnementales. Comme l’ARN est une molécule essentielle à la vie, comprendre la relation entre sa structure et sa fonction est crucial en biologie moléculaire et a des implications importantes pour la santé humaine.

Biochimiste et spécialiste de l’ARN, le Prof. Jean-Pierre Perreault étudie les structures dans les ARNm qui contribuent à réguler leur traduction en protéines. Son équipe s’intéresse plus particulièrement aux ARNm associés au développement du cancer. Le Prof. Perreault étudie également les viroïdes, des ARN simple brin provoquant plusieurs maladies. La réalisation de ces travaux de recherche permettra de répondre à des questions fondamentales aussi bien dans les domaines de la biologie moléculaire, de la génétique, de la biochimie structurale que de l’évolution moléculaire et de la virologie. Il espère identifier les motifs d’ARN les plus importants pour ensuite les cibler avec des composés chimiques et ainsi contrôler leur formation et par le fait même le développement des pathologies associées.

Réalisations représentatives

  • Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génomique et ARN catalytique (2005-2012) et de la Chaire de recherhce de l'Université de Sherbrooke en génomique et structure de l'ARN (2013-2020)
  • Développement d’outils thérapeutiques à base de ribozymes financé par plusieurs millions de dollars via les IRSC, la Société d’Alzheimer et divers partenaires de recherche. Ceci inclus un adapteur de spécificité pour tous les approches basées sur les acides nucléiques.
  • Cofondateur du RiboClub
  • Savoir-faire

  • Expert du design de systèmes d’inactivation génique basée sur l’utilisation des acides nucléiques (technologie anti-sens, siARN et ribozyme)
  • Co-détenteur de plusieurs brevets de la technologie des ribozymes
  • Spécialiste de l’ingénierie moléculaire, de l’enzymologie et l'étude strucutrale des des ARN
  • Publications