Carignan Alex

Professeur régulier MD
Département de microbiologie et infectiologie / Service de infectiologie
Hôpital Fleurimont

Coordonnées

Courriel : Alex.Carignan@USherbrooke.ca
Téléphone : 819-821-7101, poste : 74321

Importance de la recherche

Épidémiologie classique et moléculaire des infections émergentes au Québec

Mon programme de recherche évaluative et épidémiologique s’articule autour de deux grands thèmes centrés sur des infections émergentes en Estrie :

1) Recherche évaluative populationnelle en immunisation
Projet en cours (investigateur principal, GlaxoSmithKline, 200 798$, Investigator-Sponsored Studies Program) afin d'évaluer l’impact du programme de vaccination universel contre la varicelle sur l’incidence du zona sévère dans la MRC de Sherbrooke et de valider la banque de données MED-ECHO dans ce contexte. Ce projet permettra de guider l’instauration d’un futur programme d’immunisation contre le zona au Québec et servira d’assisse à un programme plus large évaluant l’impact populationnel de programmes d’immunisation sur d’autres maladies évitables. Je développerai une méthode permettant d’estimer adéquatement le nombre de cas d’infections rencontrées en communauté et qui seront par la suite hospitalisés. Ces estimations permettront aussi de mieux évaluer le fardeau de l’infection et de raffiner les paramètres des analyses économiques utilisées dans l'évaluation des programme d'immunisation.

2) Impact des changements climatiques sur l’incidence et la sévérité d’infections communautaires à réservoir environnemental
Projet rétrospectif multicentrique panquébécois (financement de 297 000$ de l’Agence de santé publique du Canada à titre de chercheur principal à l'été 2018 – Fonds du programme de maladies infectieuses et de changements climatiques) sur l’épidémiologie clinique et moléculaire de l’infection fongique à Blastomyces dermatitidis. Ce champignon, est responsable d’infections pulmonaires, mais aussi multisystémiques, et associé à un taux de mortalité de 25%. Le nombre de cas a connu une augmentation importante au Québec au cours des dernières années. Ce projet couple les données cliniques de tous les cas recensés au Québec depuis 1988 à l’analyse génotypique d’une banque d’isolats de 213 souches de B. dermatitidis, en collaboration avec le Laboratoire de santé publique du Québec. Le projet déterminera le rôle des facteurs de virulence, des facteurs de l’hôte et de l’environnement dans l’émergence de ce pathogène et l’augmentation de la sévérité observée. Ce projet, qui servira de fondement à des études rétrospectives de grande envergure et à logistique complexe, est mené dans 33 installations différentes. Le modèle développé sera aussi utilisé dans une série de projet sur la maladie de Lyme et d'autres maladies vectorielles (ex : virus du Nil occidental et autres aorbovirus). Je m'intéresse aussi, en collaboration avec la Faculté de génie, à l'impact des inondations sur l'incidece et la sévérité de différentes maladies infectieuses.

Réalisations représentatives

  • Chercheur de l'année, Centre de recherche du CHUS. https://us8.campaign-archive.com/?u=cd2f3c59c4d38daf0718d60bf&id=02063d6ecc
  • Publications